En savoir plus sur le prix

Notre Philosophie    –    Qui sommes-nous?       Les membres du jury

 

Notre Philosophie

Fidèle aux valeurs du Salon Marjolaine dont il est une émanation, le « Prix des Femmes Marjolaine » met à l’honneur des parcours de femmes œuvrant dans l’agriculture et l’alimentation écologiques et solidaires, en France et dans les pays en développement. Créé en 2013 par SPAS Organisation, le WECF France et Relations d’Utilité Publique, structures aux missions et approches complémentaires, le prix incarne le lien entre les thématiques féminines, écologiques, solidaires, agricoles et alimentaires. L’association Resolis a rejoint le groupe d’organisateurs en 2014 et contribué de sa connaissance aiguë du terrain et des porteuses de projet.

Le Prix des Femmes Marjolaine a pour but de récompenser des femmes menant des actions exemplaires, sous forme associative, entrepreneuriale, philanthropique ou coopérative. Il poursuit deux principaux objectifs:
•    Contribuer à la reconnaissance et à la valorisation de démarches agricoles et alimentaires qui favorisent et préservent la santé, l’environnement, l’emploi et le lien social et faire en sorte qu’elles puissent être répliquées ;
•    Et mettre en avant des femmes et des parcours qui méritent d’être connues du fait de leur action.

Bénéficiaire du label COP 21 en 2015, le Prix des Femmes Marjolaine est devenu un événement de référence des acteurs engagés pour une agriculture et une alimentation durables. Pour cette raison, la cérémonie de remise des prix 2016 ouvrira un temps de réflexion autour d’une étude sur le rôle des femmes dans le champ de l’agriculture et de l’alimentation, en partenariat avec GreenFlex. Les étudiants de Sciences Po Paris contribueront activement à cette étude dans le cadre d’un projet collectif piloté par RESOLIS.

 

Qui sommes-nous ?

Aujourd’hui, le Prix des Femmes Marjolaine est organisé grâce au partenariat entre 3 structures que sont SPAS Organisation, Relations d’Utilité Publique et RESOLIS.
Leurs atouts ? Des expériences et réseaux complémentaires qui composent un terreau solide et légitime auprès de l’ensemble des acteurs du secteur de l’agriculture et de l’alimentation durables : institutions, presse grand public et spécialisée, entreprises de l’agroalimentaire, fondations, associations, fédérations professionnelles…


logospasorga

SPAS Organisation est le plus grand organisateur en France de salons grand public et professionnel dédiés au bien-être, au bio, à la santé au naturel, et au développement durable. Son portefeuille comprend aujourd’hui plus de 20 événements parmi lesquels le Salon Marjolaine, Vivre Autrement ou encore les salons Zen & Bio en région, côté grand public, le Salon Natexpo et les rencontres Innov’Eco côté événements professionnels.

Reconnue pour l’exigence avec laquelle elle sélectionne ses exposants et intervenants, SPAS Organisation a lancé en 2015 une place de marché en ligne, Sevellia.com, spécialisée en produits bio, naturels et éco-responsables. Ainsi elle ouvre au public un accès à l’année aux produits et services de ses exposants, dans le respect d’une même démarche éthique et environnementale.

Autour des salons qui constituent son socle d’activités, SPAS Organisation a pour vocation de développer des événements porteurs de ses valeurs à destination du grand public et des professionnels. Elle rassemble autour d’experts référents les acteurs majeurs de différents secteurs et fait émerger les problématiques des années à venir : consommation responsable et éthique, santé, restauration, agriculture et agro-alimentaire, écologie industrielle, énergie et transport ou encore croissance verte.
Sa connaissance des acteurs de l’agriculture et de l’alimentation durables l’ont amenée à lancer en 2013 le Prix des Femmes Marjolaine, en partenariat avec le WECF France et Relations d’Utilité Publique. Dans une démarche de mutualisation de réseaux avec ses deux actuels partenaires et co-organisateurs, SPAS Organisation entend trouver un écho aux engagements et valeurs qu’elle véhicule au sein de ses événements, récompensant celles qui œuvrent et entreprennent pour l’alimentation d’aujourd’hui et de demain. Au-delà, elle souhaite contribuer à une réflexion collective sur les enjeux de l’alimentation responsable et de l’agro-écologie.


Contribuer au progrès social par la capitalisation et le partage des savoirs de terrain. Tel est le principe qui a conduit Philippe Kourilsky, Professeur émérite au Collège de France, à fonder RESOLIS (association à but non lucratif) en 2010.

Les actions de terrain dans le domaine de la solidarité sont trop souvent méconnues alors qu’elles peuvent être sources de véritables innovations sociales. Sur ce constat, RESOLIS a développé des outils de repérage, de capitalisation et de valorisation des meilleures pratiques locales et de leurs auteurs. Mutualiser les connaissances, favoriser la mise en relation et la coopération sont des enjeux majeurs pour renforcer l’efficacité des actions sociales et contribuer au changement d’échelle des initiatives exemplaires.

En s’appuyant sur ces outils, RESOLIS travaille désormais sur quatre programmes :

Pauvreté France

– Précarité énergétique

– Alimentation durable et responsable

– Education

Dans le cadre de son programme « Alimentation durable et responsable », RESOLIS poursuit depuis 2013 un travail de capitalisation des Initiatives locales d’Alimentation Responsable et Durable (IARD) en France. En 2015, elle a publié, en partenariat avec l’Association des Régions de France (ARF), la Chaire UNESCO en alimentations du monde de Montpellier SupAgro et Sciences Po, un numéro spécial portant sur les systèmes alimentaires territorialisés.

Au sein de l’Observatoire des initiatives en matière d’alimentation responsable et durable RESOLIS a élargi le repérage en France et à l’international (Québec, Costa Rica, Tunisie, Sénégal, Bénin, au Togo, Espagne et Maroc). Véritable outil de capitalisation et de plaidoyer pour repenser les politiques publiques, il entend démontrer que la relocalisation de l’alimentation et de l’agriculture dans un territoire est nécessaire.

La participation de RESOLIS dans l’organisation du Prix des Femmes Marjolaine depuis 2014 s’inscrit dans cette logique de capitalisation, de diffusion et de valorisation d’initiatives pionnières en matière d’agriculture et d’alimentation, menées par des femmes ou à destination de femmes. RESOLIS souhaite que toutes les candidatures, et pas seulement celles des lauréates, puissent être valorisées, car chaque petit projet compte.

 


Créée en 2006, Relations d’Utilité Publique est une agence de communication et d’influence pionnière dans l’accompagnement des associations, fondations, acteurs publics, syndicats et entreprises engagés sur les enjeux d’intérêt social et écologique.

Conçue sur un modèle coopératif, l’agence réunit une équipe de cinq associées et de plusieurs consultantes partenaires, spécialistes de la communication, des relations publiques, du plaidoyer et du lobbying.

La spécificité de notre offre de conseil s’appuie sur l’interdisciplinarité qui caractérise nos expériences et formations en sciences politiques, économie sociale, ethnologie, sémiologie, sociologie, arts visuels et communication.

Grâce à une démarche et à des méthodes reposant sur la co-construction, nous accompagnons nos clients sur leur positionnement stratégique, la mise en réseau, l’organisation de colloques, la recherche de partenaires, leur communication digitale, leurs relations presse, et leurs créations graphiques et éditoriales.

Nous avons plus d’une centaine de références à notre actif dont :

Handicap International, le WWF France, Unis-Cité, Max Havelaar France, le Coorace, Le Mouvement associatif, la Fondation Daniel et Nina Carasso, le CCFD-Terre Solidaire, La Mairie de Paris, le Conseil régional Ile-de-France, Surfrider Europe, la Fondation Armée du Salut, la FNAB, Solidarité Sida, le Conseil Général Val-de-Marne, le Salon Marjolaine, le Label LUCIE, le Global Compact France, Le Rameau, le Mouvement Colibris, l’Arene-Ile-de-France, etc.

Travaillant depuis longtemps sur les sujets d’agriculture et d’alimentation responsables, Relations d’Utilité Publique a décidé de co-créer le Prix des Femmes Marjolaine pour récompenser des personnes exemplaires dans ce domaine. Dans le cadre de l’organisation de ce Prix, l’agence apporte son expertise dans la constitution du jury et la sollicitation de partenaires susceptibles de relayer l’appel à projets.

 

Membres du jury du Prix des Femmes Marjolaine 2016

 

– Fawzia Baba-Aissa, Chargée du Développement du Fonds des Femmes pour la Méditerranée

– Alix Béranger, experte des enjeux de santé publique et de genre

– Eric Blanchet, journaliste au magazine Causette

– Mathilde Bois-Dubuc, directrice de la Fondation RAJA Danièle Marcovici

–  Florian Breton, fondateur de Mimosa

Clément Cheissoux, chargé de mission à la Fondation Daniel et Nina Carasso

– Aldine Furio, directrice Plaidoyer et Mobilisation chez Max Havelaar France

– Solène Longlune, Les Incrépides, lauréate 2015 catégorie « Alimentation France »

– Elisabeth Martin, journaliste à la revue L’Alimentation Générale

– Véronique Moreira, Coprésidente du WECF France

– Valérie Nicolas, Conseillère coopération décentralisée, affaires internationales de l’Association des Régions de France

– Emmanuelle Paillat, directrice de Blue Bees

– Kelly Robin, chargée d’études économiques à l’Institut de Prospective Economique du Monde Méditerranéen (IPEMED)

– Henri Rouillé d’Orfeuil, agronome et économiste, membre de l’Académie d’Agriculture de France

Peggy Sadier, Responsable Marketing de Naturéo

– Anne-Françoise Taisne, Déléguée Générale du Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI)

– Françoise Vernet, directrice du magazine Kaizen

 

 

Notre Philosophie –  Qui sommes-nous?  –  Les membres du jury