Lauréate 2016 catégorie Méditerranée

Vers la rubrique « Découvrir les lauréates »

Coopérative Tighanimine (Dragua, Maroc)

Création d’un laboratoire de contrôle qualité

 

LA COOPÉRATIVE TIGHANIMINE EN QUELQUES MOTS …

Créée en 2007 dans la commune rurale de Drargua au Maroc, la Coopérative Tighanimine oeuvre à l’amélioration de la qualité de vie des femmes de la région grâce au commerce de l’argan, produit noble et prisé typique du sud marocain et dont la transformation est traditionnellement assurée par elles.

Quelques unes des membres de la Coopérative Tighanimine

Quelques unes des membres de la Coopérative Tighanimine

L’ARGANIER, VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

En développant l’emploi autour d’un élément naturel aux vertus culinaires et cosmétiques reconnues, la vente de produits à base d’argan a constitué un véritable levier de développement et une source de revenu pour les 68 femmes coopératrices de la région de Tighanimine, à proximité d’Agadir. Nadia El Fatmi et son équipe ont ainsi créé leur propre marque, Tounaroz, afin de commercialiser une huile d’argan de très haute qualité. En complément elles ont récemment adhéré au programme de commerce équitable « Fair Trade International » et mis en place de nombreux partenariats. En soutien à ces activités, la coopérative a pu mettre en place un programme d’alphabétisation à destination des femmes du village.

UN LABORATOIRE QUALITÉ « MAISON » POUR PÉRENNISER L’ACTIVITÉ

Cependant, la survie et le développement des activités de la coopérative demeurent étroitement liés à la préservation de l’arganier. La rareté de la matière première et l’évolution des exigences en matière de qualité des clients nécessitent une optimisation des pratiques dans le processus de production. Consciente de l’importance de la maîtrise des facteurs influençant la qualité nutritionnelle et organoleptique de l’huile, la coopérative Tighanimine a donc investi dans l’installation de son propre laboratoire qualité, s’engageant ainsi à instaurer une démarche d’amélioration continue de sa chaine de production.
Forte de cet investissement, la coopérative souhaite ainsi se doter de l’autonomie nécessaire à la fabrication d’un produit de haute qualité, répondant aux exigences du marché. Aussi, elle a procédé à l’internalisation du matériel et des ressources, mais également à la formation des contrôleuses qualité, la rédaction d’une charte et de procédures encadrant l’analyse et l’activité du laboratoire.

La Présidente de la Coopérative Tighanimine

La Présidente Nadia El Fatmi

UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT POSITIF

Certes, l’installation du laboratoire nécessite encore des ajustements, notamment en ce qui concerne la conformité des résultats qui requiert encore un recours ponctuel à un laboratoire externe. Mais les bénéfices de cet investissement pour la coopérative à plus long terme sont importants : réduction des coûts liés au contrôle qualité, mais aussi des délais de transmission des résultats. La présidente Nadia El Fatmi peut désormais compter sur un outil performant, qu’elle souhaiterait à l’avenir partager avec d’autres coopératives de la région.

En savoir plus : www.cooptighanimine.com/

Cette catégorie est soutenue par

raja